6 janvier 2020 : Et le QUEULAT reprend sa route ..

13.00 : Le cargo s’éloigne du quai de MELINKA, laissant derrière lui les maisons de toutes les couleurs…

Le port de MELINKA – Photo VPAPILLARD 6.01.20

Patricio et ses 3 filles sont descendus à MELINKA où il habite ;

A bord, hier, il m’a parlé de son île et de ses habitants ; il a ouvert ma curiosité sur leur façon de vivre bien particulière. Magdalena, Rosa et Cynthia m’ont serrée dans leurs bras avant de quitter le bateau..

Qui sait si je ne répondrai pas à l’invitation de Patricia à revenir sur l’île l’année prochaine pour y rencontrer sa famille ?

les départs des ils sont toujours un moment d’émotion..

A chaque port descendent ainsi des passagers, tous chiliens, avec qui j’ai partagé des moments d’émotion ; on se dit au revoir ou adieu : deux jours, c’est peu et beaucoup à la fois, mais sur ce bateau, loin du monde, le temps prend autre dimension ;

Alors quand le bateau s’éloigne, c’est un peu de mon coeur que je laisse avec eux sur l’île ;

La passerelle s’est vidée.. . les autres passagers qui sont descendus comme moi pour assister aux manoeuvres, sont vite rentrés au chaud ;

les marins aussi ont froid !!

On prend le large..

MELINKA – Photo VPapillard 6.01.20
Photo VPapillard 6.01.20

Très vite on est loin du monde… ; sur plusieurs miles des oiseaux de mer nous accompagnent …

Photo VPapillard 6.01.20

La mer est calme et plate, le QUEULAT entre dans les canaux, longe et s’approche des îles,

Photos VPapillard 6.01.20

Bientôt des hauts rochers abrupts surgissent de l’eau ;

.. et le bateau accède aux ports nichés dans des anses perdues au milieu d’ilots couverts de forêts primaires qui donnent au paysage un aspect tourmenté et très mystérieux,

Photos VPapillard 6.01.20

Une étrange ambiance de bout de monde ou de début du monde s’installe !

C’est émouvant d’imaginer que jusqu’il n’y a pas si longtemps certains Kaweskars ont remonté ces fjords !, certains jusqu’à l’île de CHILOE pour échanger leurs peaux de phoques contre des nourritures de survie..

Après MELINKA, en quelques heures de navigation le QUEULAT recoupe le golfe de Corcovado pour rejoindre « plein Est »

PUERTO RAUL MARIN BALCEMEDA,

petit port caché derrière cette langue de terre qui présentera à sa pointe une piste d’amarrage ;

Photos VPapillard 6.01.20

juste assez large pour faire descendre un camion, une seule voiture, des dizaines de cageots d’alimentation et de bidons d’eau qui permettront aux îlais d’attendre le passage du bateau suivant.. jeudi prochain .. si Dieu le veut..

Du bateau on n’aperçoit même pas les maisons du village !

Et puis on repart, en s’enfonçant dans la brume qui se dissipe à l’approche de MELIMOYU, encore plus petit ! : 50 habitants dispersés sur l’île.

Ici le cargo est attendu depuis plusieurs heures ..:

A MELIMOYU, il n’y a pas de vrai port ; juste un piton rocheux dont le cargo ne s’approche pas ; ici pas de voiture, pas de camions, seuls quelques petits bateaux à moteur attendent depuis quelques heures dans la bruine ; ils vont charger à leur bord paquets, bidons d’eau (et caisses de coca !) ; puis dans un joli ballet d’écume, ils vont partir au Nord, à l’Ouest , à l’Est.. vers les différents coins cachés de l’île pour livrer leur précieuse marchandise aux habitants…

Dans chaque port, ces opérations sont pour moi un spectacle vivant que je prends plaisir à observer…

Dernier adieu de Léo et sa famille du petit bateau moteur !.. pendant que 5 passagers embarquent ! (photo ci-dessous)

Le Queulat est pressé de faire re tourner ses turbines pour regagner le large..

Débarquement
sur l’ile de MELIMOYU
Sortie du port de MELIMOYU -Photo VP 6.01.20

Dans la nuit,

par le canal Jafa, le QUEULAT aborde PUERTO GALA

Dans tous ces ports, le bateau débarque et embarque passagers et marchandises, de rares camions, et une ou deux voitures, des opérations qui prennent plus ou moins de temps et qui font que.. tous retards accumulés nous arriverons à Chacabuco avec 6 heures de retard sur l’horaire prévu !

En pleine nuit ces opérations paraissent interminables, car elles réveillent d’un sommeil difficile à trouver ;

Dans chaque port, ces opérations sont pour moi un spectacle vivant que je prends plaisir à observer…au lever du jour la sirène me sort de ma couchette ; et sur le pont, je suis de près le travail des marins ; comme je suis le plus souvent la seule « hors du lit », j’ai droit aux sourires de marins !

Ici c’est l’aube à l’arrivée sur le port …

Puis le début du jour nous offre quelques coins de ciel bleu !!

avant de nouvelles brumes sur ces ilots qui s’étalent entre les hauts rochers qui sont devenus, au fil de l’eau, de vraies montagnes !! très romantique .. et pour moi un peu anxiogène : qu’étaient-ils au temps des Mapuches ? de grandes îles riches en coquillages où venaient se réfugier les pêcheurs de phoques ?, quelle taille avaient-elles au temps de Messier ? et des autres navigateurs venus du Nord ? Avec le réchauffement climatique et la montée des eaux, jusqu’à quand vont-ils survivre ?

Et que deviendra cette végétation primaire ?

A PUERTO GALA,

Sortie du port de PUERTO GALA – photo VP du set de table !

Mon appareil photo disparu, voici la photo du set de table de la cafétéria du bateau !!

Puis par le canal Puyuhuapi, accès à PUERTO CISNES,

j’apprends par Maria, que PUERTO CISNES est une destination touristique très prisée des Chiliens ! Elle va y passer 8 jours en famille avec le camping chargé sur le bateau..

Pedro, son mari, me rappelle à cette occasion que le

QUEULAT tient son nom de la région QUEULAT

qui se situe à proximité de la ville ; QUEULAT signifie île en langue Mapuche !

Dernière immersion dans le canal MORANEDA..

Pour accéder à PUERTO GAVIOTA, PUERTO AGUIRRE, derniers ports desservis avant CHACABUCO

Et bientôt une nouvelle découverte ! :

A l’approche de CHACABUCO, les premiers sommets enneigés !!

Aux abords du lieu dit LAGO SAN RAFAEL

Le commandant annonçait il y a peu une arrivée à CHACABUCO à 14 h ..

Finalement ce sera midi … 6 h de retard sur l’horaire prévu .. et peu importe !

CHACABUCO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :