10 janvier 2020 : TORTEL, FIN DE LA ROUTE ..

10 janvier 2020

Fin de la CARRETERA AUSTRAL (40)

Terminus du bus : Tout en haut du village un petit parking vide le 24 décembre 2017.., plein aujourd’hui .. : des touristes qui embarqueront demain sur le ferry ? 

Ce dernier bout de la Carretera 40 ne fut construit qu’en 2005. Avant cette date toutes marchandises arrivaient par bateau ; encore aujourd’hui fruits et légumes n’arrivent pas quotidiennement à Tortel ; cet après-midi quelques caisses de produits frais nous accompagnent ..

TORTEL : un village de passerelles

Une jolie baie aux eaux tranquilles .. et un village qui s’étend sur plusieurs km, de passerelles en escaliers, d’escaliers en passerelles … :

Le village a à peine 60 ans, m’a-t-on confirmé hier.

Souhaitant occuper cette région encore vierge, le gouvernement chilien a fait appel à des menuisiers-charpentiers vivant dans des hameaux et forêts un peu plus au Nord ; sachant travailler le bois, ils pourraient y construire ce village tout en passerelles, seul moyen de rendre viable cette baie aux rochers couverts de végétation luxuriante plongeant dans la mer ..

Photo VPapillard 10.01.20

Que du bois !

Photo VPapillard 10.01.20

16.30 : Après 3 h de route, le bus s’est arrêté tout en haut du village..

Vue du parking en haut du village (N°4 blanc sur le plan ci-dessous) Photo VPapillard 10.01.20

Le soleil n’est pas pour ce soir !! AVEC OU SANS soleil, // à ma photo du 26 décembre 2017 !.. : çà change l’ambiance !

(photo 26.12.17 prise du même endroit !) Photo VPapillard
Photo VPapillard 26.12.17

Mes compagnons de bus se sont dispersés par les passerelles à la recherche d’un hébergement ; je reste seule sur le parking à attendre Rosa.. qui n’arrive pas ..

Pas du wifi dans le village. Pas de résa possible à l’avance, j’ai réservé hier par téléphone chez Rosa. Son Hostal, « Brisas del Sur« , (Brises du Sud), est situé près de l’embarcadère, à l’autre bout du village ; elle m’avait annoncé un porteur, mais personne ; le temps passe et Rosa ne donnera pas signe de vie..

Il pleut ; je suis trempée ; je dois me résoudre à chercher sans tarder un autre plan..😉. C’est d’ailleurs.. ce vieux plan 😉de 2017 sorti de ma poche !, qui me sauve de cette inconfortable situation :

En rouge les passerelles ; hostals et épiceries référencées !

Quelques passerelles et escaliers plus bas, je trouve refuge chez Giselle .. (N°2 blanc sur ce plan) : ce n’est sûrement pas le lieu le plus chaleureux du village mais il se fait tard et ce n’est plus le moment de faire la difficile : je vais devoir m’en contenter !

Descente prudente vers chez Giselle, mon sac sur les épaules .. de Juan ! Attention il vient de pleuvoir, çà glisse !

« Chambre basique .. » c’est le moins que l’on puisse dire ; mais la douche chaude + le poêle que Giselle vient de mettre en route dans l’entrée me font presque oublier l’inconfort. La consigne : laissez toutes les portes ouvertes pour faire entrer un peu de chaleur dans les chambres !

Et puis surprise, une heure plus tard, lorsqu’Adrien et Marine, mes compagnons de bus, frappent à la porte…: faute de mieux pour eux aussi, (ils n’ont pas trouvé d’autre hébergement), ils dormiront là,.. dans la chambre d’à côté !

…Et on sera bien contents de cuisiner ensemble un repas chaud ce soir dans la cuisine de Giselle..

Fin du jour au-dessus de Tortel … :

C’est ici, à TORTEL, que demain j’embarquerai sur le « CRUZ DEL SUR » : la Croix du SUD, direction le GRAND SUD.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :