La route maritime Caleta TORTEL-PUERTO EDEN-PUERTO NATALES

La route de nuit du « CRUZ AUSTRALIS » : Photo VPapillard 12.01.20

Parti de PUERTO YUNGAI, son port d’attache, puis de TORTEL, 2 heures plus tard, le navire a entamé la première partie de sa route, longeant d’abord l’ISLA TERESA, puis par les CANAUX TROYA et SOMERO, il a rejoint pendant la nuit, (vers 1h.30), le CANAL BAKER qui ouvre sur le CANAL MESSIER,

A 4h.45 le CRUZ AUSTRALIS entre dans le CANAL MESSIER ! (*)

Ci-dessous, en rouge, LE TRACÉ total de LA ROUTE par les 28 canaux : en « V sur sa dernière partie par le canal VALDES et le golfe ALMIRANTE MONTT.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 44075c10-38e7-4816-aa63-a1ed1964cd1d.jpeg
Photo V.Papillard 12.01.20

Cette nuit quand j’ai ouvert un œil, (réf article précédent), et que j’ai vu ce timide reflet de lune sur l’eau …,

en une seconde je suis sortie de ma couchette et suis montée sur le pont pour voir le spectacle : Le « CRUZ AUSTRALIS » filait sur l’eau plate, dans un silence impressionnant que seul le bruit des machines venait interrompre..

A bord tout le monde était assoupi ..sauf les marins là-haut dans la cabine, et moi ! je suis restée un long moment sur le pont à attendre un prochain rayon de lune ; mais non il n’y eut pas d’autres ; peu m’importait, bercée par les mouvements du bateau, je suis restée un long moment à contempler l’eau sombre, les rochers qui défilaient doucement, le ciel opaque s’éclaircissant par instants, (*) les oiseaux marins qui voltigeaient autour de moi, se posant même sur le pont tout près de moi ; la nuit amplifie ces détails et l’impression d’être seule dans un paradis nocturne ; pas d’étoiles pour nous situer dans le cosmos..; mais la perception qu’un monde immense qui nous dépasse.

et puis que le froid m’a obligé à regagner ma couchette.

Au réveil, dans le CANAL MESSIER,

la bruine s’est estompée, laissant entrevoir les énormes blocs rocheux couverts d’une terre millénaire, comme des monstres surgis des eaux,

Photo V.Papillard 12.01.20
Photo V.Papillard 12.01.20

5 Photos V.Papillard 12.01.20

coupés dans leur longueur par des nuages bas, comme une ligne continue filant vers l’horizon, ou « s’évaporant » dans le ciel dans une ambiance de mystère..ou de conte fantastique …

Photo V.Papillard 12.01.20

d’où émerge soudain l’épave du Épave du Captain Leonidas figée au milieu des eaux depuis son naufrage en 1968.

Photo VPapillard 12.01.20
Photo VPapillard 12.01.20

Peu à peu ils se rassemblent en de gros cumulus, puis se dissipent.

Photo V.Papillard 12.01.20

.. Le bateau trace maintenant sa route dans les canaux « BAJO COTOPAXI et SAN LEONIDAS entre les abruptes murailles ..

2 photos ci-dessous V.Papillard 12.01.20 : L’eau ravine la roche ; parfois un trait blanc à la perpendiculaire ! : un torrent qui dégringole dans le fjord

Plus loin, les blocs se succèdent .. à l’infini, dans des dégradés de bleus, de gris .. et de verts !

Entrée dans le canal AGOSTURA INGLESA Photo V.Papillard 12.01.20
Photo V.Papillard 12.01.20

Un peu plus tard, la brume se lève, s’étire comme un voile qui monte doucement vers le ciel laissant apparaître l’eau argentée .. 

Photo V.Papillard 12.01.20

Puis avant l’arrivée sur PUERTO EDEN, des centaines d’îles, des milliers sûrement, font surface : de toute taille, couvertes d’une végétation luxuriante qu’il nous arrive de frôler ! : grandiose !!

Photos V.Papillard 12.01.20

Mousses, lichens, chênes aux formes torturées, forêts inextricables couvrent ces îles indomptées ..

Photo V.Papillard 12.01.20

Photos V.Papillard 12.01.20

Photo V.Papillard 12.01.20

.. « Toutefois ces îles sont froides, humides, couvertes d’une épaisse et poreuse couche de tourbe millénaire » dit le poète.

« Après avoir traversé les eaux désertes et tourmentées du Pacifique Sud, les Alakalufs furent probablement les premiers êtres humains qui foulèrent ce paradis protégé par les murailles andines et par la mer« 

Demain lundi au réveil, à l’approche de PUERTO NATALES., la neige coiffera les hauts sommets.

Photo V.Papillard 12.01.20

Mais ce matin des petits coins de ciel bleu nous laisse espérer une arrivée à PUERTO EDEN sous un ciel totalement dégagé ! 

La chance ! (car c’est très rare)

Incroyable nature à l’état pur..: Photo V.Papillard 12.01.20

Arrivée sur PUERTO ÉDEN !

PHOTO VPapillard 12.01.20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :