A PUERTO WILLIAM – Région CAP HORN – « fin del mondo », fin de la route. Qui sont ces gens …?

Il faut quand même un sacré tempérament pour vivre ici toute l’année !

« Une vie « pas plus chaude qu’au Nord, c’est sûr ! » mais « beaucoup plus chaleureuse » ! – Juan, employé à la mairie, 5 février 8.00.

 Samedi, 10.00, dans le village tout est calme ..; ce matin, le bateau a apporté fruits et légumes pour la semaine..,

La petite place du village, où sont réunis les boutiques, le petit resto, .. et la poste !! – Photo VP 02.02.20
Photo VP 02.02.20
LA POSTE DU BOUT DU MONDE !! 👍😀 – Photo VP 02.02.20

Peu à peu la rue s’anime… enfin presque !…

Photos VP 02.02.20

Les familles se retrouvent dans les 3 boutiques-épiceries du village .!

Photo VP 02.02.20

Et chez le marchand de légumes.. :

Dans la rue on se croise, on se salue.., on se parle..., et on s’appelle par son prénom ! Pas de terrasse pour partager un vin chaud en plein air.. mais de petits restaurants bien cachés « aux quatre coins du village » où il fait bon se réchauffer, près du poêle encore !

Les rares touristes arrivés cette semaine, surpris de n’avoir pas vu depuis plusieurs jours « la queue d’une carotte.. » approchent aussi, dépliant leurs sacs de toile, à l’entrée de la boutique « fruits et légumes ».. (1).

Puis au fil de la journée quelques camionnettes sillonnent le village, livrant aux uns et autres divers colis, attendus avec impatience par leurs destinataires.. Il faudra bien la journée entière à Alfredo pour effectuer toutes les livraisons et vider son camion !

Les 2000 habitants y vivent aujourd’hui sont venus des quatre coins du Chili.. ou du monde ..chercher le calme et la sérénité, loin de l’agitation des villes.

Qui sont ces gens qui sont venus s’installer au bout du monde dans ce village « nouveau » créé en 1960 ? :

.. des marins d’abord ! ils représentent un quart de la population ; logés dans un quartier bien à part ! avec un hôpital qui leur est réservé (?), et un supermarché .. ), ils sont privilégiés

Le quartier des marins – Photo VP 02.02.20

.. des pêcheurs aussi, qui viennent de CHILOE ! ah la tradition qui se perpétue depuis le temps des Kaweskars !! 

Ici la pêche est bonne ! 

Et puis les autres habitants : … 

Photo VP 02.02.20

Gabriela qui m’accueille dans sa maison, a fait le tour du monde avant de venir s’installer ici ; dans cette petite maison qu’elle occupe provisoirement .. en attendant une autre..

Puerto Williams
La mairie de Puerto Williams – Photo ventdefolie.fr

De même pour Juan qui travaille à la mairie ; il a quitté Santiago pour trouver ici une vie «  pas plus chaude, c’est sur ! » me dit il en enfonçant son béret sur sa tête mais « beaucoup plus chaleureuse » ! 

Tous unis par cette volonté de vivre mieux ; ils sont venus dans ce bout du monde,  .. ou des quatre coins du Chili ..ou du monde pour y chercher … la paix

Sérénité, calme, et « pure (*) ?  nature » font leur bonheur même si la vie est parfois rude ici !

La forêt primaire d’une densité incroyable juste au dessus du village Photo VP 3.02.20

Photos VP 02.02.20

« Les dents de Navarino .. » qui font rêver les habitants .. et les trekeurs ! – Photos VP 3.02.20

Ils vivent au rythme des saisons, dans un climat rude, et travaillent dur ; , l’isolement ne leur fait pas peur.

Ils partagent des moments de convivialité.. , s’entraident ;

Ici pas de café ! On se retrouve chez les uns ou les autres : au petit « Restaurant des Marins » bien caché dans un coin de la place ..,

Tout en haut du village chez Jenny, le soir à la nouvelle petite pizzeria-café tout au bout du village, ou encore chez Patty qui offre des repas le soir ..

Sa Guesthouse (photo de droite) est située au milieu de la rue principale..;

c’est chez elle qu’on vient « faire la pause » en début ou fin de matinée..; ou glaner les « dernières infos  » du village,

Pas mal la vue de la pizzeria .. et du camping d’ailleurs ! Photo VP 02.02.20

Ici flotte un air de liberté, ah ah !

Une ombre ..puis une autre (j’ai bien failli avoir peur !) surgissent à la fenêtre de la petite maison de Gabriela ..

Ils viennent se régaler sur le petit coin d’herbe fraîche derrière la maison .. un p’tit tour et puis s’en vont !

Un peu d’air marin ce soir pour « Rubi  » : le cheval de Paulo descend à la plage ! – Photo VP 3.02.20
Devant les maisons des marins, les vaches ont pris leurs habitudes ! – Photo VP 3.02.20
Photo VP 3.02.20

Il faut quand même un sacré tempérament pour vivre ici toute la année ! 

(1) QUESTION A MICHEL ET FRANCOISE à l’entrée de l’épicerie, :

« Bonjour, comment allez-vous ? Puis-je vous poser une question ? Qu’êtes vous venus rechercher ici ?

  • La nature bien sur.. sous sa forme extrême, sa densité, sa pureté ; la trouverons-nous » ?
  • Et puis, on avait envie de ressentir l’émotion d’être au bout du monde .. sans touristes.. ou presque ..
  • Ici, ce matin, nous faisons le plein de fruits et légumes : pour demain, le départ pour 3 jours de rando-bivouac dans le massif des « Dentes de Navarino » ; pour le retour aussi, dans 4 jours.. en attendant le prochain arrivage de produits frais..
  • Et puis, figurez-vous que ce qui nous émeut ici, c’est la simplicité et la gentillesse des habitants..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :