SUR LES MURS DE SANTIAGO ! 7 mars 2020

Pendant que la France entre en « confinement coronavirus »,

LE CHILI continue SA RÉVOLUTION

Décembre-Mars 2020 : SUR LES MURS DE SANTIAGO, en 3 mois j’ai vu l’incroyable changement …

Murs.., statues (des militaires ou conquérants espagnols !) sont couverts de peintures que chaque jour, artistes reconnus ou non, -(en fin de cet article)-, hommes ou femmes, viennent recouvrir pour s’exprimer à leur tour.. 

LE MUR DU CENTRE CULTUREL GABRIELA MISTRAL (Tout près de PLAZA ITALIA, -Centre ville-)

Le « Centro Cultural GABRIELA MISTRAL » – du nom de la poétesse de renommée nationale- en septembre 2019 : AVANT LE DÉBUT du mouvement social, est aujourd’hui couvert de peintures et d’affiches.

Photo d’Anna * prise du coin du bâtiment ! Pas de recul possible pour prendre une photo d’ensemble du mur entier !

Sur la PLAZA ITALIA, la grande place centrale de Santiago, (lieu de départs et d’arrivée des manifs quotidiennes), BAQUEDANO, général d’armée chilienne, le premier relooké !

Tout près de la PLAZA ITALIA, quartier Lastarria

DES CHILIENS DÉTERMINÉS !

PINERA VA-T-EN ! : Sur les vitres de la bibliothèque municipale ..

Les abris-bus mis à nus à l’automne ont pris des couleurs !

25 décembre !

Tous les jours je vois des chiliens de tous âges sortir leurs bombes de peinture et leurs pinceaux !

DES CHILIENS DÉTERMINÉS !
« NOUS N’AVONS PAS PEUR ! »
« Notre corps premier territoire de lutte ..  »

357 manifestants ont perdu un œil à cause des balles .. pas toutes en caoutchouc !- tirées par la polices entre octobre et décembre. .. « Et pourtant.. nous voyons encore « 

«  Y a un modem os ver » : « Et nous pouvons encore voir »
PINERA, nous ne sommes pas tes esclaves !
Le capitalisme a tué l’homme
Dans le quartier « résidentiel » : « Si on laisse pas les pauvres rêver, alors les riches ne pourront plus dormir » (sous- entendu on les empêchera de dormir !)

PLAZA ITALIA, la station de métro « Baquedano » a été fermée par les manifestants eu-mêmes car un QG de police se trouvait au sous-sol, et servait de centre de pré-détention – pas cool du tout 😫pour les manifestants arrêtés pendant les manifs ☹️☹️☹️

Quotidiennement, en centre ville les murs du Centro Cultural se couvrent de nouvelles affiches, peintures murales grandes …/..

Ou petites ..

..sur ce même mur, des post-it sont mis à dispo ds la boîte à gauche sur la photo : QUI VEUT PEUT ÉCRIRE SON ÉMOTION .. 😀 revendication, coup de cœur..,

Les artistes connus s’expriment avec des symboles maintenant connus de toute la population ;

CHAQUE PERSONNAGE EST UN SYMBOLE !

Par exemple, présent sur des dizaines de peintures, ce chien noir est devenu la « mascotte » des manifestants !,

Autre symbole le foulard noir,

et le panneau de signalisation PARE = STOP , décroches de leur socle et utilisé comme bouclier par les manifestants

« Mata paco » : C’est son nom : toute une histoire !

Par le même artiste cette poupée jaune fait référence à une histoire récente qui s’est passée sur le quai du métro !

« Avec tous sinon pas du tout »

Puis d’artistes connus à Santiago :

Et cet artiste qui illustra « son guernica » pour expliquer les symboles aux enfants des écoles !

UNE POPULATION TRÈS REMONTÉE CONTRE LES VIOLENCES POLI CIERES ! 1 mur sur 2 y fait allusion : « PACO ASSASINO » flics assassins

Paco = les flics

S’IL VOUS PLAÎT, SOYEZ ZEN !!
ZEN !!
Recueillement sur le lieu où un manifestant est tombé dans un trou .. A droite de l’image, des restes des balles utilisées par la police lors des manifestations

Au coin de la grande avenue centrale, un jeune est tombé dans un trou (créé par les manifestants qui ont levé des pavés ?)

C’était en janvier : l’histoire dit d’abord qu’il fut électrocuté par les fils à nus présents ds le trou ; puis l’autopsie montra qu’il fut intoxiqué au gaz .. lancé sur lui par la police… ?

Chaque jour, des dizaines de personnes viennent se recueillir ici.

A cet endroit même, Le lendemain du jour ou j’ai pris cette photo, en marge du rassemblement pour les Femmes, des hommes se sont rassemblés là ; ce sont eux qui ont démarré le « combat » en lançant des balles de caoutchouc sur la police ..☹️

Voilà pour ma visite guidée .. que j’ai pu vous «offrir » 😀😀 grâce au précieux éclairage de

* Roberto, Anna et ses amis,

Tous vivant à Santiago, ils sont très sensibilisés aux problèmes que rencontre actuellement leur pays ; ils proposaient samedi une « lecture décryptage » des affiches et peintures du centre ville.

Cette précieuse matinée avec eux m’a permis non seulement de voir et comprendre les slogans, graffitis et multiples symboles qui recouvrent les murs, mais aussi de partager avec eux un tout petit peu de leur histoire, 🤔…ET BEAUCOUP D’EMOTION ! ….😢😀

Merci à eux pour cet éclairage très très enrichissant ! 👏👏

Photo après 4h 30 de « lecture » dans les rues de Santiago !

La fin de la matinée s’est passée assis dans le hall du centre culturel, à écouter racontés par Anna, des petites pages d’histoire et les derniers événements qui se sont déroulés dans et autour de ce lieu hautement symbolique ! construit par Allende en 1971 pour recevoir une conférence internationale.. il fut réquisitionné en 73 par le gouvernement Pinochet.. je vous raconte la suite page suivante !😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :